GADGET

(Grindcore / Suède)

Bien que peu connus des amateurs de métal, les suédois de GADGET ne sont pas des nouveaux venus dans la scène, l’origine du groupe remontant à 1997.

S’inspirant de divers courants extrêmes comme le doom, le sludge, le punk hardcore, le death métal, le black métal, et bien d’autres encore ; le combo suédois ne laisse pas les frontières entre les styles entraver sa course à la destruction. GADGET est né comme le side-project grindcore d’un groupe de hardcore dont les membres, parmi lesquels le fondateur de GADGET William Blackmon, avaient simplement échangé leurs instruments. A l’hiver 99, William s’associe à Rikard Olsson pour écrire en duo leur première démo. Emil Englund rallie ensuite les troupes pour l’enregistrement d’une seconde démo, suffisamment puissante pour attirer l’attention de Relapse Record qui signe le groupe enrichi d’un nouveau membre, Fredrik Nygren, et sort son premier album, « Remote » (2004). « Remote » est un franc succès tout comme son successeur, « The Funeral March » (2006). Après une tournée européenne et des dizaines de performances dans des festivals à travers le monde (notamment le Maryland Deathfest et l’Auditory Assault aux Etats-Unis), GADGET s’est imposé comme un groupe majeur de la scène grindcore, impitoyable tant sur scène qu’en studio.

Leur troisième opus, « The Great Destroyer », est paru en 2016.

Evil Invaders

Tsjuder

Dread Sovereign